MÉSOTHÉRAPIE CAPILLAIRE, MÉSOGREFFE. VOS CHEVEUX TOMBENT, DES SOLUTIONS EXISTENT !

Accueil » Mésothérapie capillaire, mésogreffe. Vos cheveux tombent, des solutions existent!

Chute de cheveux : n’attendez pas trop longtemps !

 

La chute de cheveux est un processus physiologique puisque l’on perd environ une centaine de cheveux par jour.

Il existe aussi un phénomène saisonnier de chute de cheveux, au printemps et à l’automne.

Mais en dehors de ces situations, que faire ?

Très souvent, en matière de chute de cheveux, plus le délai de prise en charge s’allonge, plus la surface dégarnie s’accroit et plus le risque de traitement par greffe de cheveux augmente.

 

Un bilan d’expertise capillaire incontournable avant un traitement de mésothérapie capillaire, de mésogreffe.

 

 

Ce bilan est indispensable.

Au cours de cette expertise, le médecin procède à un interrogatoire, examine votre cuir chevelu et le reste de votre corps.

Il examine vos cheveux au trichoscope et réalise un trichogramme c’est-à-dire un prélèvement de cheveux pour connaître leur vitalité.

Il vous prescrit un bilan biologique complémentaire. Un bilan nutritionnel et micronutrionnel (la micronutrition) peuvent être utiles dans un contexte douteux de carences.

A l’issue de cette consultation, une thérapeutique adaptée est prescrite correspondant la plupart du temps à une indication de stimulation capillaire.

Cette stimulation capillaire est toujours associée à un traitement quotidien contre la chute de cheveux en lotion ou en comprimé effectué par le patient à domicile.

Pour rappel, la stimulation capillaire stimule la pousse du cheveu c’est-à-dire qu’elle l’épaissi, le rend moins cassant et aussi ralenti sa chute.

Un traitement antichute de cheveux ne fait que stopper la chute de cheveux donc ne stimule pas la pousse et n’épaissit pas le cheveu.

En matière de stimulation capillaire, il existe deux possibilités : la mésothérapie capillaire ou la mésogreffe.

La LED reste toujours associée à l’une des deux techniques.

Je ne vous parle pas du PRP, plasma riches en plaquettes car c'est une technique pas vraiment autorisée en France.

La mésothérapie capillaire :

 

La mésothérapie capillaire consiste à injecter un cocktail polyvitaminique d’acide hyaluronique dans le cuir chevelu superficiellement sans douleur avec un pistolet injecteur qui standardise la profondeur des injections.

Cette mésothérapie est toujours associée à de la LED qui potentialise l’action de la mésothérapie.

La LED émet des lumières de couleur dont la longueur d’onde va potentialiser le fonctionnement de nos cellules.

 

Les indications :

  • L’alopécie androgéno génétique quelque soit le stade pour stopper la chute de cheveux, stimuler la pousse capillaire
  • L’effluvium télogène (chute diffuse des cheveux) pour stimuler une repousse
  • La stimulation capillaire après une greffe capillaire.
  • Efficace aussi bien chez les femmes que chez les hommes

Le protocole de traitement

  • un traitement d'attaque unique : 10 séances réparties en 6 séances à une semaine d'intervalle et 4 séances tous les 15 j
  • un traitement d'entretien : 3 séances espacées d'un mois au printemps et à l'automne

Les inconvénients

  • Minimes, les séances sont nombreuses mais rapidement réalisées et le patient peut directement reprendre son activité sans aucune gêne!
  • Il peut y avoir quelques boutons hémorragiques non gênants.

 

La mésogreffe :

 

Le principe est proche de celui de  la mésothérapie puisque l'on injecte de la même manière l'ensemble du cuir chevelu mais il n’y a pas d’acide hyaluronique ni de cocktail polyvitaminique.

La méthode se déroule en une seule séance et est aussi efficace chez la femme que chez l'homme.

La solution injectée est une solution de facteurs de croissance issus d’un kit de préparation de greffon c'est à dire d'un fragment millimétrique de cheveux et de sa peau  périphérique prélevés sous anesthésie locale au niveau de  l’arrière crâne du patient lui-même.

En broyant le greffon, on  recueille des facteurs de stimulation capillaire issus des cellules latentes du cuir chevelu prélevé.

Ce traitement est  à la fois un traitement de redensification capillaire (augmentation d'environ 30% de la densité capillaire à 6 mois après la séance), un traitement stimulateur de la pousse des cheveux et qui ralenti la chute des cheveux. Il épaissi le diamètre des cheveux, stimule la pousse .

Celle-ci sera suivi d’une séance de LED.

Les indications :

  • La préparation d’une greffe (à faire 15 jours avant la greffe)
  • L’alopécie androgéno-génétique  jusqu’au stade II de Lewis et Hamilton ou stade de II de Ludwig chez les femmes c’est-à-dire avec une Alopécie androgéno-génétique légère à modéré

 

Evaluation calvitie homme

Echelle de Lewis et Hamilton d’évaluation de la calvitie chez l’Homme

 

Evaluation calvitie femme

Echelle de Ludwig d’évaluation de la calvitie chez la femme

Le protocole

  • une séance annuelle puis une séance par ans en entretien

Les inconvénients :

  • La séance est un peu plus douloureuse lié au  prélèvement, parfois avec des picotements.
  • un pansement est à mettre sur le point de prélèvement pendant 48 H
  • Technique plus restrictive dans ses indications car réservée qu'à l'alopécie androgéno-génétique aux stades légers à modérés mais le protocole ne comporte  qu'une séance dont l'effet est supérieur à la mésothérapie.

Une consultation de suivi

Est réalisé à 3 mois pour le suivi de la repousse

 

 

En cas de zone vraiment dégarnie, pensez à la greffe de cheveux :

 

En cas de zone dégarnie c’est-à-dire dans le cadre d’une alopécie androgénogénétique avancée, le seul traitement efficace reste la greffe de cheveux.

Je vous invite à voir la page sur la greffe de cheveux et le blog sur la greffe de cheveux.

 

En résumé:

 

Les techniques de stimulation capillaires sont à privilégier rapidement dans le cas d'une chute de cheveux.

La mésothérapie a des indications très larges, les séances sont nombreuses établies selon les protocoles cités précédemment.

La mésogreffe est intéressante car les effets sont supérieurs à la mésothérapie mais utilisable que dans une alopécie androgéno-génétique peu avancée.

En cas d'alopécie plus sévère ou de zone dégarnie, le seul traitement efficace reste la greffe de cheveux.

Les traitements précédents peuvent être  utiles après une greffe pour optimiser les résultats d'une greffe  mais ne sont pas suffisants à eux seuls dans les stades d'alopécie à "greffer".

 

Vous avez des questions ? Vous souhaitez nous parler de votre problématique ?